Lettre à Elise … ou mon addiction qui continue

Coucou la compagnie,

La dernière fois, je te parlais de mon addiction aux châles en te présentant un modèle de Audrey…. depuis, je ne me suis toujours pas soigné et j’ai même récidivé plusieurs fois en tricotant deux autres châles.

Et ce n’est même pas ces châles que je suis venue te présenter aujourd »hui ! Non parce que j’ai tricoté le châle dont je te parle aujourd’hui avant le châle Mélinda ….

Tout savoir sur le patron

Cette fois, j’ai tricoté un châle dans le cadre d’un Kal organisé par la tricoteuse tatouée autour du châle Lettre à Elise de Adeline Lahely.

IMG_0301_medium2.JPG

  • Niveau technique, je dirais que le modèle est accessible au niveau intermédiaire.
  • Il se tricote au point mousse (que du point endroit) pour la première partie, la seconde section est une dentelle très facile à retenir et du plus belle effet, et la dernière partie est constituée d’un volant.
  • On augmente de 6 mailles pour chaque barre de point mousse ce qui fait qu’il monte relativement rapidement.
  • Les explications sont très bien faites et la construction du châle se déroule sans accroche.
  • Le modèle est prévu pour être réalisé en deux tailles ce qui est un plus je trouve et qui est assez rare pour être signalé. vous aurez donc le choix entre un châle de 145 x 38 cm, ou un châle de 180 x 45 cm.

Tout savoir sur la mercerie

Côté laine, je utilisais la Sweet fingering de petit bout de laine (oui encore) dans les coloris Néon Pink et Nuage de Rose. Comme à chaque fois, je n’ai pas été déçu ni par la couleur de la laine, ni par sa douceur ! Bref, je suis fan !

Côté aiguille, le châle se tricote avec des aiguilles 3.75 ce qui lui donne un aspect vaporeux que j’aime particulièrement.

Et en action, ça donne quoi ?

J’aime la forme semi-circulaire du châle finale.

Lettre à Elise_Boutynette_vue d'ensemble

Lettre à Elise_Boutynette_detail rayure2Lettre à Elise_Boutynette_detail rayure

J’adore son point dentelle qui se révèle très bien dans la couleur claire que j’ai utilisé !

Lettre à Elise_Boutynette_detail dentelle

Et le volant du bas apporte un peu de volume que j’aime particulièrement !

Lettre à Elise_Boutynette_detail bordure

Et en action, ça donne quoi ?

Comme j’ai tricoté la petite version, je peux facilement le porter pour me réchauffer le coup et il habille également une tenue de façon harmonieuse. Comme je porte peu de collier, je trouve que cela apporte un plus à une tenue.

Lettre à Elise _ Bountynette_Porté5Lettre à Elise _ Bountynette_Porté2Lettre à Elise _ Bountynette_PortéLettre à Elise _ Bountynette_Porté6

Je suis ravie de ce châle que je porte assez régulièrement. J’ai peut être un peu de mal à la marier au reste de ma garde robe…. mais je vais très vite remédier à cet inconvénient 😉

Lettre à Elise _ Bountynette_Porté4Lettre à Elise _ Bountynette_Porté3

 

Par ailleurs, je viens de découvrir que j’avais gagné un lot dans le cadre du Kal organisé pur la réalisation de ce châle : un patron au choix dans la boutique de Boutynette.

J’ai porté mon choix sur le Madurai ! Il ne reste plus qu’à trouver le combo parfait 🙂

13256913_1885402045020146_1820259412_n_medium2.jpg

Mais bon ça attendra un peu parce que , j’ai une confession à vous faire … j’ai encore un châle sur mes aiguilles …. ça se soigne vous croyez ????

En attendant, je vous embrasse et je vous remercie d’être plus nombreuses par ici !

N’oubliez pas de laisser un petite mot avant de partie ça fait toujours plaisir !

Lettre à Elise _ Bountynette_Fin

Boucle d’oreille au vernis

Salut salut

Aujourd’hui, pour changer je ne vais pas vous parler d’aiguille.

Non, j’ai ressorti mes perles, mes pinces et mon vernis pour me faire une petite paires de boucles d’oreilles toute simple.

boucle d'oreille - entrée

Mais quel rapport avec mon vernis ?

Et bien, j’avais repéré il y a quelques temps un tuto sympa et ultra simple sur le blog de Alice Balice. J’avais justement en stock des feuilles qu’il était temps de customiser.

Pour customiser un peu mes boucles d’oreilles, j’ai également utilisé une goutte du même rouge que mon vernis, des perles rouges et une breloque émaille beige.

Et voilà le tour est joué en moins de 15 minutes 🙂

boucle d'oreille - zommboucle d'oreille - zoOm2

Elle est pas belle la vie !

Matériels utilisés :

  • Attaches à boucle d’oreilles classiques
  • Feuilles dorées 6 cm
  • Perles rouges
  • Breloques rondes 1 cm
  • Gouttes en émail rouge 0,7 cm
  • Anneaux de connexion 0,5 cm
  • Clous à boucle
  • Vernis à ongles

Un petit pull tout simple pour le printemps

Coucou,

Avec le printemps qui a été long à arriver, et les températures toujours un peu fraiches en cette période de l’année par chez nous, ma fille a besoin de pull fin pour le matin.

Tout savoir sur le patron

  • J’aurais pu chercher dans mes ottobres à recopier un patron de base. Mais j’avais envie de challenge. Alors j’ai créé le patron moi même à partir des mesures de ma fille. Et ouais ça claque !
  • J’avoue que je suis pas peu fière de ce modèle même super simple mais qui en jete !
  • Pour ce premier patron home-made integral de haut, j’ai fait simple. On est bien d’accord. Mais il fallait bien commencer par quelque chose 🙂 j’ai utilisé pour ça la livre devenir modéliste -le vêtement d’enfant de Claire Wargnier (je prépare un article sur ce livre mais il faut que je teste un peu plus avant9782909617473FS
  • Il s’agit d’une taille 5 ans ici.

Tout savoir sur la mercerie

Côté tissu, j’ai utilisé un sweat bouclette PE260 rose de chez Dresowka. Le tissu est assez fin ce qui en fait un tissu parfait pour un sweat d’été. Il n’a pas bougé au lavage ce qui n’est pas le cas de tout les tissus polonais. Bref, je suis assez contente niveau rapport qualité prix de la qualité de ce tissu  !

b-25-fuchsia-looped-knitwear-with-elastan-pe260

Côté petite mercerie, j’ai utilisé du flex Hotmark de chez Transfert Id.

Je suis partie de cette image de Vaina trouvé sur Pinterest et j’ai refait la vectorisation. J’y ai passé un peu de temps. Mais c’est l’avantage d’avoir fait du scrap avant. La vectorisation est plus rapide quand on sait se servir du lasso 🙂

il_570xN.1184786411_f5zw

Niveau tenue du flex, il est de très bonne qualité. Je n’ai eu aucune difficulté pour l’appliquer. Et il n’a pas bougé depuis que je l’ai appliqué même après plusieurs lavage (Ma fille le porte toutes les semaines depuis presque 2 mois !)

Tout savoir sur ma version

Comme c’est un patron que j’ai fait je n’ai pas grande chose à dire ici :). J’ai suivi les instructions du livre et je suis plutôt contente du résultat. Par contre il est un peu étroit et court …. mais ma fille grandit tellement vite que ça doit aussi venir de là. Aujourd’hui je suis plutôt sur une taille 6 ans pour elle

Je vous laisse juger sur les photos !

pull printemps _vaiana_devant.JPG

Le flex n’est pas tout à fait centré mais je suis quand même contente du résultat.

pull printemps _vaiana_detail flex2

La prochaine fois je choisirais quand même un marron un peu plus clair car on a du mal à distinguer le noir du marron du coup

pull printemps _vaiana_detail ourletpull printemps _vaiana_detail manche2pull printemps _vaiana_detail manchepull printemps _vaiana_detail col

Et en action, ça donne quoi ?

Tu l’auras compris, ma fille adore son pull. Elle est toute fière de le montrer à ses copines.

pull printemps _vaiana_porté 1pull printemps _vaiana_porté 2pull printemps _vaiana_porté 3

Opération réussie 🙂

Range tes aiguilles !!

Salut Salut

Aujourd’hui, je vais te parler d’un cadeau de noël que j’ai fait à ma maman… oui je suis très en avance retard pour te présenter les cadeaux home made mais tu me pardonneras hein ! Je fais trop de truc en même temps !

Bref, aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours vu ma mère tricoter. C’est elle qui m’a initiée à cette activité quand j’étais jeune et je lui dois ma façon de tricoter sans tourner mes aiguilles ! Si si c’est totalement possible et franchement c’est quand même vachement moins relou pour le jersey en aller retour  ! Bref, je m’égare ce n’est pas le propos aujourd’hui 🙂

Depuis quelques année, elle tricote moins car elle se plaint de douleurs dans les épaules lorsqu’elle tricote trop longtemps. Pour ma part, j’avais aussi ce problème et c’est une des raisons qui fait que je tricotais peu ces dernières années …. et puis j’ai découvert les aiguilles circulaires. Et ce fut la révélation pour moi. Exit les douleurs aux épaules et à moi les mers de jersey ! Bref, je suis fan.

J’ai eu envie de faire découvrir cette magie à ma maman et l’aider un peu dans son quotidien pour ces douleurs. Je ne dis pas que les aiguilles circulaires vont résoudre toutes ses douleurs. Mais j’espère que cela va l’aider un peu !

Mais là tu dois te demander quel rapport avec le cadeau home made … mais comme le nom de l’article l’indique, il faut bien les ranger ces fameuses aiguilles circulaires non ??

Tout savoir sur le patron

J’ai trouvé mon bonheur chez makerist.fr avec la pochette Penelope de Les créations de Dehem.

Coté technique ….

  • il s’agit d’un patron PDF. donc il faudra sortir son sotch et sa paire de ciseau pour découper son patron. Cependant, la répartition des pièces sur le patron est assez bien pensé pour qu’il n’y ai pas trop de découpage à faire
  • Les marges de couture de 0.5 cm sont comprises dans le patron
  • Le livret d’instruction est très bien fait et de nombreux schémas et photos permettent de suivre la construction de la pochette.

Tout savoir sur la mercerie

Coté tissu, j’ai utilisé un velours milleraie vert que j’avais en stock depuis un momentet je l’ai marié avec un coton Art Gallery – Panache Fresco dégoté chez Rascol. J’adore la qualité du tissu Art Gallery.

Pour le tissus transparent, je n’en avais pas à disposition lorsque j’ai travailler sur la pochette. Du coup, j’ai pioché dans mes archives de fac et j’ai sortie une pochette plastique toute simple. J’ai découpé mes pièces nécessaires pour réaliser les pochettes. Il faut faire attention lors des étapes de repassages à ne pas bruler le plastique mais ça fonctionne très bien !

cab6ad83-e247-454c-9291-3ea6d9c013f9

Coté fourniture, j’ai utilisé des fermeture éclair que j’avais en stock.

Tout savoir sur ma version

Je n’ai fait aucune modification sur le modèle exception faite que j’ai utilisé une pression Kam au lieu d’une attache cartable pour fermer la pochette. Là encore c’est un choix matériel car je n’en avais pas en stock à la maison.

De l’extérieur la pochette est toute simple. La pochette en elle même est assez petite car elle mesure environ 10 * 17 cm fermée.

range aiguille fermé

A l’intérieur, je la trouve très pratique avec ses nombreux rangements qui permettent de transporter toutes ses aiguilles et ses câbles. range aiguille ouvert

Ainsi, j’ai pu y glisser ici un kit cmplet d’aiguille Knit Pro zing zing (j’adore leur couleur !)

Il y a même un petit ruban qui permet d’attacher ses marqueurs de rangs.

range aiguille range aiguille

La pochette comprend également une grande poche plastique qui permet de ranger ses câbles.

range aiguille range cable

Et une seconde pochette qui permet de ranger ses arrêts de câble et ses serres câbles.

range aiguille range serre cable

Le seul reproche que je pourrais faire sur cette pochette c’est qu’il n’y à pas d’emplacement spécifique pour glisser ses aiguilles à laine qui sont pourtant indispensables pour rentrer ses fils.

Bref, je suis ravie du résultat et ma maman a eu l’air contente de son cadeau. En tout cas, elle a adopté ses aiguilles circulaires et elle tricote très souvent.

Pour ma part, j’ai trouvé la pochette tellement sympa que je m’en suis également faite une 😉 .. en jaune comme c’est étrange !!

range aiguille deuxième version

Un peu de gourmandise [Portrait d’entrepreneur]

Salut la compagnie

Aujourd’hui, j’inaugure une nouvelle catégorie sur ce blog.

Je vous parle souvent de ce que je fais comme créations au niveau couture, tricot, parfois cuisine …. J’aime activer mes mains pour créer lorsque je rentre à la maison et que les enfants me laisse 5 minutes de tranquillité.

Mais pour moi, cela reste un loisir, une passion. J’admire ceux et celles qui ont le courage de se lancer et de tenter de vivre de leur passion. Je ne dis pas que l’envie ne pas traversé l’esprit … mais le moment n’était pas encore opportun. Mais qui sait, cela sera peut être le cas un jour… ou pas.

Bref, j’ai eu envie de vous faire découvrir des personnes qui ont eu le courage de tenter leur chance, pour le plaisir de partager un peu de bonheur et peut être aider au développement de ceux qui ose se lancer !!

Aujourd’hui, je te fais découvrir une toute nouvelle biscuiterie, France Meunier Biscuiterie. Derrière cette entreprise se cache une très jolie personne que je vous propose de rencontrer à travers quelques questions !

Peux tu te présenter ? Qui est tu ? ton parcours ?
Je m’appelle France. Je vis dans la région de Lyon. J’ai bientôt 35 ans, je suis maman de 2 petites princesses et assistante maternelle la semaine. Depuis peu, les week-ends, j’enfile mon tablier et je deviens « biscuitière »

18238504_1395644360481133_4924789602629867147_o.jpg

Comment t’es venu l’idée de te lancer dans la patisserie ?
Petit à petit on va dire. J’ai toujours aimé cuisiner et surtout cuisiner les desserts. Ça peut paraitre cliché mais j’ai de très bons souvenirs de gâteaux avec ma grand mère, mais aussi avec mes parents qui cuisinent tous les 2. A force de faire des desserts, j’ai commencé à me lancer des petits challenges, comme réussir les macarons par exemple. Et puis un jour j’ai craqué pour un super robot pâtissier. Et là, mon envie de pâtisser à grandi de plus en plus. En parallèle, mes amis et ma famille voulaient tous gouter mes macarons, meringues…
Et c’est à ce moment là qu’on se dit… si j’avais su… si seulement, un peu plus jeune j’avais su que j’aimerais autant ça, j’aurais choisi une autre branche. Heureusement, maintenant, rien n’est trop tard !

Quelle est ta façon de travailler ?
Comme je le disais un peu plus tôt, mon travaille commence le vendredi soir, je m’enferme dans ma cuisine et je pâtisse ! Sauf pour ma commande de sugar cookies de Pâques ! J’avais tellement de cookies a faire que je suis restée seule chez moi tout le week-end pour pouvoir tout faire correctement !
Pour l’instant il y a deux façons d’avoir mes gateaux:
Lors d’une vente éphémère (Pâques, Fête des mères, fête des pères, et bien d’autres ?)
Ou Lors d’une commande spéciale (baptême, mariage, anniversaire…)

Quelles sont tes sources d’inspiration ?
Les magazines et internet… beaucoup beaucoup d’internet. Je peux passer des soirées sur instagram à regarder toutes les photos pour un # !!! Par exemple #sugarcookies ! Beaucoup de magazines de cuisine et de pâtisserie aussi. Et je suis fan des émissions culinaires à la télé.

Tes réalisations sont aussi belles que bonnes, où as-tu appris ?

Image de la vente éphémère de Pâques

C’est vraiment gentil , tu les as goutées donc ça me rassure. C’était mon gros doute, que les gens autres que mes proches trouvent ça bon !!!! J’espère remplir cette mission. Comme je le disais, plus jeune, j’ai appris en famille. Et puis après, toute seule. Je tente la recette, je loupe, je ne trouve pas ça assez bon, je retente, j’ajuste jusqu’à arriver à ce que je veux. Je potasse beaucoup avant pour comparer les recettes d’un livre ou d’un site, pour comprendre pourquoi ça ne fonctionne pas forcement comme je veux.  Il y a aussi des moments ou je trouve une recette parfaite dès le début, et là, c’est encore mieux 😀

Des projets pour l’avenir ?
Pour le moment, ce sont vraiment les débuts, j’adorerais avoir des commandes pour des mariages, des baptêmes, et pas forcement lors des ventes éphémères sur ma boutique.

Je vais essayer de me trouver un petit marché artisanal le dimanche matin, pourquoi pas des épiceries fines pour avoir quelques points de ventes, j’aimerais vraiment avoir un peu plus de visibilité et me faire une clientèle !
Je vais aussi développer une gamme « thés ». C’est en cours !

17882925_1079474005530458_2598229251555590144_n

Et puis, qui sait ? Si ça fonctionne, pourquoi pas un CAP ?

Un conseil pour ceux qui voudraient se lancer dans l’aventure de l’entreprenariat ?
Croire en soi, s’écouter, se dire qu’on en est capable.

Personnellement, j’ai gouté les gâteaux de France pour sa vente éphémère de pâques. Je les ai trouvé vraiment très bons et trop jolies ! Ma fille est d’ailleurs impatiente de pouvoir en remanger !

J’attends avec impatience l’ouverture de la vente pour la fête des mères !!! Mon petit doigt m’a dit que je devrais en avoir comme cadeau avec mes boucles d’oreilles …. mais chuttttt c’est un secret !

En attendant, je vous laisse avec une image de la prochaine vente !

18402297_1399967366715499_5475943533047662533_o

Je me vois bien en Wonder woman !!! Et vous ça vous tente de bon petit gâteau ???

Pour tout savoir et suivre les aventures de cette biscuiterie c’est par ici sur facebook, ou encore instagram !

OutlookEmoji-1488401624117_signature

Manteau de printemps – Part 2 – La petite

Salut salut

La semaine dernière je te présentais le manteau de la grande en rouge !

Cette semaine, je te parle de la version mini, mais en orange cette fois ci ! Ben oui, elle avait déjà un manteau rouge cet hiver. il fallait bien changer un peu de couleur pour le printemps/été !

Tout savoir sur le patron

Pour son manteau de printemps, je suis partie sur le nouveau patron de veste sortie par Ivanne soufflet, le magnésium dans sa version A mi-longue.

1-schema-general-versions

  • il s’agit d’un patron pdf. Donc il faudra sortir les ciseaux et le scotch pour en venir à bout
  • Le patron va de 1 an au 12 ans ce qui permet de pouvoir tester toutes les versions au fur et à mesure des âges 🙂
  • j’adore toutes les déclinaisons possibles autour du patron de base. Cela en fait un vrai basique de la patronthèque !
  • Les marges de coutures ne sont pas incluses sur le patron. Il faudra donc veiller à les rajouter !
  • il y a deux livrets d’explications :
    • un complet pour les débutantes. Celui ci permet d’être vraiment accompagné dans les moindres détails de la construction du manteau ! Et c’est un vrai plus lorsqu’on a jamais cousu de manteau !
    • un plus concis pour les avancées qui ne sont pas à leur premier manteau. Je le trouve personnellement très pratique car il donne l’essentiel des informations sans nous noyer sous une montagne d’information qui ne sont plus forcément nécessaire lorsqu’on a un peu d’expérience en couture !

Tout savoir sur la mercerie

Côté tissu, j’ai choisi un jeans orange de chez tissus.net que j’ai mixé avec une cotonnade dégotée aux Coupons de Saint Pierre. Le tout en fait un manteau d’inter saison pas très chaud mais qui convient aux températures de ses derniers jours !

Côté petite mercerie, le biais et le passepoil viennent de mon stock. Les pressions papillons jaunes viennent de chez créa4mains.

Tout savoir sur ma version

Niveau taille :

Comme c’est quand même pour une petite puce de 16 mois, j’ai utilisé la taille 2 ans. c’est encore un peu grand mais j’ai l’espoir qu’elle pourra le mettre à l’automne prochain comme cela.

Niveau modifications :

J’ai choisi la modification pour substituer le boutonnage par une fermeture à glissière plus rapide à mettre et de rajouter une capuche. Cette modification est proposée dans le cahier technique reçu avec le patron.

Comme à chaque fois que j’utilise un patron de Ivanne, je suis sous le charme. Les explications son très claires, tout s’emboite parfaitement et le rendu est topissime et très professionnel ! Bref j’adore et je recommande à 100%.

Avec la capuche, cela permet de se protéger les jours de pluies ce qui est un plus quand on habite dans les Hauts de France (t’a vu je commence à m’habituer doucement au nouveau nom de ma région ….)

Trève de blabla et place aux photos !

magnesium_devantmagnesium_doublure

Tu remarqueras que j’ai jouer un peu sur la coquetterie en rajoutant un biais sur la fermeture éclair. On est d’accord ça ne sert pas à grand chose mais ça m’a fait plaisir 😉

magnesium_détail patte de fermeture

j’ai même surpiqué le col avec une couture fantaisie 😉

magnesium_col2

T’en qu’à faire du coup, j’y suis aller à fond en utilisant un passepoil doré qui fait son petit effet !

magnesium_détail intérieurmagnesium_détail doublure bas

Je me suis posé la question de faire les poches ou pas. Finalement je les ai faite car même si elle ne les utilises pas aujourd’hui, j’ai bonne espoir que le manteau sera encore d’actualité à l’automne et qu’elle sera les utiliser d’ici là 😉

magnesium_poche

magnesium_poche2magnesium_détail capuchemagnesium_col

Et en action ça donne quoi ?

Bref, je suis ravie du résultat et mon pirate est trop beau dans son nouveau manteau !

magnesium en action 7.JPG

Et n’en déplaise à certaines, ce manteau est effectivement tout terrain car il se lave ! donc il est parfait pour jouer dehors et escalader le toboggan !!!!

magnesium en action 6magnesium en action 5magnesium en action 4magnesium en action 2magnesium en action 1

Voilà voilà !!! Je te laisse avec mes deux pirates en action et je te dis à très vite !!

magnesium fin

 

Une petite page de scrap en passant

Salut la compagnie,
Ces 10 derniers jours, j’ai repris le chemin du pc pour scrapper un peu beaucoup!!! j’avais un album à finir (ou faire comme tu veux – 50 pages c’est presque rien)
bref j’ai repris le scrap et quoi de mieux qu’une petite merveille de Isa pour faire une page de l’album !!
2015_010
A retrouver très vite sur sa boutique
DON’T UNDERSESTIMATE ME
by Bellisaedesigns
J’en aurais pleins d’autres à te montrer mais comme je n’ai pas pris le temps de noter les kit que j’ai utilisé, ni les templates, je ne sais pas si je vais avoir le courage de le faire ….
Bref, affaire à suivre donc si j’ai le courage !
Par contre, j’ai une bonne nouvelle pour moi. J’ai eu ce kit car j’avais gagné un guest place dans sa CT en début d’année. J’ai eu la chance de tester plusieurs de ces kits en avant premières. J’ai beaucoup aimé travailler pour elle. C’est vraiment une personne adorable qui est compréhensive et qui s’intéresse vraiment à qui tu es !
Quand j’ai stoppé le scrap en 2015 pour cause de saturation (et grossesse + fatigue + déprime), j’ai continué à la suivre.
tout ça pour vous dire que Isa m’a très gentillement invitée à rester dans sa CT pour … aussi longtemps que je le souhaite en fait !
Vous imaginez bien que j’ai accepté ! J’aime sa façon de travailler, son remarquable travail, la qualité de ses kits et surtout par dessous tout la personne !
Alors encore une fois isabelle, je te remercie pour cette invitation et j’espère être à la hauteur … sans pression 🙂

Manteau de printemps – part 1 – La grande

manteau de printemps

Coucou

Avec les températures qui se radoucisse, il était temps de sortir les manteaux de printemps.

Mais en fouillant dans l’armoire des filles, je me sui rendu compte que Lucie n’avait pas de manteau pour le printemps venant de sa soeur …. et Méline rentrait tout juste dans son manteau cousu l’année dernière. Il fallait donc que je m’active pour remédier à cela et très vite ! Surtout si je voulais tenir ma résolution et mon défi no-shopping 🙂 !

Tout savoir sur le patron

En cherchant dans mes magazines, j’ai trouvé dans le Ottobre (étonnant non ??) 2014/6 une petite veste toute simple avec une capuche et qui se ferme par une fermeture éclair. A la base réalisé en sweat, j’ai pris la taille du dessus (en 121 donc) pour pouvoir le réaliser en jeans-doublure coton.

2014-06.xcf-21

  • Niveau technique, je dirais que le modèle est accessible au niveau intermédiaire.
  • Les explications sont assez succinctes comme d’habitude chez Ottobre.
  • Le modèle est prévu pour être réalisé en matière extensible.
  • Les marges de couture ne sont pas incluses

Tout savoir sur la mercerie

J’ai utilisé pour l’extérieur un jeans rouge que j’avais en stock acheté chez Rijs textiles et pour la doublure un coton japonais avec des petits chats dégoté sur alittlemercerie chez Alice Boulay.

La fermeture rouge vient de chez fermeture quitisse, le biais rouge de mon stock et le bord côté de chez rijs textiles.

Tout savoir sur la ma version

Niveau taille :

Le modèle étant prévu pour être réalisé en sweat, j’ai coupé une taille 121 cm en lagueur et 116 en longueur pour ma mini qui porte du 116 chez Ottobre aujourd’hui.

Niveau modification :

Pour simplifier un peu le modèle, j’ai coupé les panneaux devant et dos dans un seul tissus.

Happy Combo_devant

Happy Combo_doublure

Happy Combo_détail poche

Pour plus de confort et de propreté, j’ai rajouté une bande de biais au niveau de l’insertion de la capuche, ainsi qu’une patte pour pouvoir facilité l’accrochage du manteau à l’école.

Happy Combo_détail encolure

J’ai également rajouté une patte de sureté en haut de la fermeture éclair pour éviter que la grande ne se prenne les cheveux lorsqu’elle referme (délicatement…) sa fermeture éclair

Happy Combo_protection fermeture

Happy Combo_détail fermeture éclaire

Comme je n’avais pas assez de coton pour couper les manches, j’ai choisi de les couper dans une cotonnade toute fine marron que j’avais en stock. Pour finir les manches, j’ai utilisé du bord côté noir qui permet de resserrer les poignets.

Happy Combo_détail mancheHappy Combo_détail doublure manche

Et en action, ça donne quoi ?

Je suis très contente de ce manteau qui n’est pas trop chaud mais qui couvre bien et qui permet de maintenir la tête au sec quand il pleut ! Méline l’a adopté de suite !

Manteua Méline PortéManteua Méline Porté2Manteua Méline Porté3

C’est le 2ème manteau de que réalise pour ma grande et je dois dire que j’y prend beaucoup de plaisir ! Je crois bien que cela va devenir une pièce fréquente par ici.

Surtout que sur ma lancée, j’ai continué avec le manteau de la mini ! Je t’en parle très vite !!

En attendant, la preuve que l’on peut l’utiliser en toute circonstance !!

Manteua Méline Fin

Un sac pour partir en réunion

Salut la compagnie

Il y a quelques temps, je vous annoncé que j’avais eu une promotion dans mon travail. Et qui dit promotion, dit plus de réunion !

De la à dire que j’ai la réunionite, nous n’en sommes pas loin. Toujours est-il que je dois me rendre à l’évidence et que je pars de plus en plus souvent en réunion à l’extérieur et que je dois pour cela me balader avec mon ordinateur portable ! Horreur ! j’ai toujours refusé d’en avoir un car lorsqu’on commence à ramener son ordinateur à la maison, on a du mal à trouver la frontière entre son travail et son domicile.

Pourtant, ce n’est pas la question du jour aujourd’hui. N’ayant eu que très peu l’occasion de me balader avec mon ordinateur jusqu »à aujourd’hui, j’ai toujours fait avec les moyens du bord pour le transport.

Mais aujourd’hui, je dois m’avouer vaincu et j’ai effectivement besoin d’un sac pour transporter mon ordinateur et toutes mes affaires lorsque je pars en déplacement !

Forte de mon expérience heureuse avec le boston que j’ai fait pour mon mari, je me suis penchée sur les patrons de la marque Sacotin.

Tout savoir sur le patron :

Il s’agit du patron de la besace zip zip de Sacotin. J’ai tout de suite été séduite par sa ligne classique et ses deux compartiments qui permettent de ranger d’une part son ordinateur et de l’autre son cahier et sa trousse. Un compartiment comprend une poche zippée et l’autre une poche plaquée ce qui permet de ranger le reste de ses petites affaires. Devant, les 2 poches à rabat offrent des rangements supplémentaires et une personnalisation facile.

Bref j’adore !

Besace-Zip-Zip.jpg

Coté technique ….

  • il s’agit d’un patron PDF. donc il faudra sortir son sotch et sa paire de ciseau pour découper son patron. Cependant, la répartition des pièces sur le patron est assez bien pensé pour qu’il n’y ai pas trop de découpage à faire
  • Les marges de couture de 1 cm sont comprises dans le patron
  • 2 tailles sont proposée : taille moyenne et grande taille
  • Le livret d’instruction est très bien fait et de nombreux schémas permettent de suivre la construction du sac

Tout savoir sur la mercerie

Coté tissus, j’ai utilisé un simili marron que j’avais acheté il y a un moment sur Rascol. C’était ma première expérience avec cette matière. Et je dois dire que je suis assez satisfaite du résultat malgré quelques petits défauts ! Pour le tissus de la doublure, j’ai utilisé un  Tissus Art Gallery – Wild Beauty Saffron qu ej’ai déniché chez rascol également.

Côté fourniture, pour ne pas me compliquer la tâche, j’ai tout simplement commandé le matériel nécessaire pour mon sac sur la mercerie des créateurs qui fait des kits tout prêt pour les sacs Sacotin (d’ailleurs, j’ai pris un autre kit en même temps qui devrait voir le jour rapidement également 😉 ).

kit-besace-medium-zip-zip-colors

Tout savoir sur ma version

Besace City_devantBesace City_Dos

Pour cette première expérience, je n’ai pas voulu me compliquer la tâche en rajoutant de passepoil entre la séparation du sac. Mais finalement je suis contente du résultat.

Les quatre pieds du fond de sac sont très pratiques car ils permettent de garder le sac à peu près propre lorsqu’on le pose par terre.

Besace City_dessous

J’aime aussi que le sac soit compartimenté en deux partie. Une partie pour l’ordinateur, la sourie et le câble d’alimentation, une autre pour le cahier et le stylo ! je trouve également pratique les différentes poches prévues à l’intérieur du sac !

Besace City_dessus

Besace City_poch intérieur2

Besace City_poch intérieur

Bref, je suis contente de ce sac pratique et qui me ressemble quand même tout en faisant illusion / sérieux ! Les explications sont très claires et les étapes s’enchainent sans accro pour arriver à un sac très joli !

Bref, je suis ravie et je peux désormais partir en réunion avec mon beauuuuuu sac ! elle est pas belle la vie !!

Senecio – [J’ai testé pour vous]

Salut la compagnie

Lorsque j’ai vu passer sur instagram le gilet Senecio de Marie Amélie Designs, j’ai tout de suite su que j’avais trouvé LE projet #jamaissansmongilet du projet #quandlespelottesbaguenodent !!

Et quand j’ai vu qu’elle lançait un appel au test pour ce gilet, je n’ai pas hésité longtemps avant de poser ma candidature ! Non parce que franchement, ce gilet est à tomber !

J’ai découvert cette toute jeune créatrice de patron en début d’année et j’ai tout de suite été séduite par ses modèles qui sont chics, élégants et modernes. C’est bien simple, j’aime tout ces modèles jusqu’à présent et plusieurs ont déjà leur laine attitrée dans mon stock comme le Selenicerus ou le Saglionis. J’espère avoir le temps de me les faire avant cette automne …

Alors vous imaginez que pouvoir tester l’un de ses modèles est une grande joie pour moi ! J’avais en plus en stock la laine qu’il fallait pour réaliser ce gilet. Un signe du destin !!! Je vous présente donc son tout dernier patron qui sort aujourd’hui !! Le gilet Senescio.

Tout d’abord, un peu d’éthymologie.. Senecio c’est le nom d’un genre de plante de la famille des Asteraceae (comme tout les nom de patron de cette créatrice d’ailleurs 😉 ). C’est un genre de plante succulente qui forme des groupes d’inflorescence le plus souvent de couleur jaune ! En plus c’est une plante qui a la particularité de fleurir plutôt en hiver.

Senecio-crassissimus-Vertical-Leaf-Senecio3

c’est jolie non ?

Du coup, tu comprendras pourquoi j’ai tout de suite pensé à cette laine lorsque j’ai vu le nom de ce patron ! Je me suis dis qu’un gilet jaune pour l’hiver ou la mi saison serait un rappel intéressant du nom de ce gilet … même si mon mari a trouvé la relation un peu tordue…. bref, je suis quand même ravie de mon petit effet… même si le jaune ne correspond pas à la couleur exact de la fleur.

senecio_devant.jpg

Côté réalisation, j’ai été surprise par la construction du gilet qui est très originale.

On commence par monter le col, puis on construit les épaules dos et les deux demi devant à l’aide de rang raccourci. On rejoint le tout pour continuer à tricoter en rond le reste du gilet.

senecio_col

Les poches sont directement intégrée dans la construction du gilet également à l’aide de rang raccourci. Je trouve que cela lui donne une petite touche féminine très classe.

senecio_poche2

Le col tout en point de blé aide à donner du rythme au tricot tout en jersey du corps.

Les manches sont relevées le long de l’ouverture des emmanchures et se construisent encore à l’aide de rang raccourcis. Elles se terminent par une bordure large de point blé qui lui donne un côté moelleux très confortable.

senecio_manche

Comme il se tricote en worsted, il monte assez rapidement et le temps passe très vite. J’ai mis en tout 4 semaines pour tricoter ce gilet.

senecio_dos2senecio_devantsenecio_côté

Le patron propose de réaliser des boutonnières pour le fermer. Comme je ne ferme quasi jamais mes gilets, j’ai décidé de ne pas les intégrer.

Côté explications, j’ai aimé les explications très claires qui sont fournies tout au long du patron et les liens vers les vidéos pour les différentes techniques qui sont proposées dans le patron. Comme il s’agissait d’un test, j’ai suivie scrupuleusement les indications du patron. J’ai réalisé un premier blocage du gilet avant de construire les manches et les poches. et je dois dire que ce blocage a été bénéfique. En effet, le gilet était beaucoup plus facile à manipuler après ce blocage ! Une bonne idée que je retient pour mes prochains tricot épais 🙂

Si c’était à refaire, je réduirais peut être la longueur de buste que je trouve légèrement trop grande pour moi. Cependant, je pense que cela vient de la laine que j’ai utilisé et non du patron. J’ai l’impression en effet que la laine s’est allongée lors du deuxième blocage…. Bref, j’espère seulement que l’allongement ne va pas se poursuivre au fur et à mesure des lavages …

Je suis vraiment ravie de ce projet et je sens qu’il va devenir un incontournable de ma garde robe.

Cahier des charges :

Patron : Senecio de Marie Amélie Designs

Laine : Népal Drops colorie Ocre – 17 pelotes de 50 g

Taille : 105 cm

Modification : bas des manches en rabattage élastique plutôt que i-cord.

Alors il vous plait ???

Et pour vous remercier d’être de plus en plus nombreuses à passer par ici, je vous offre un petit bouquet de pâquerettes 🙂

senecio_fin